Menu

Cupping thérapie

Cupping thérapie

La cupping thérapie  ou la médecine par les ventouses

 

 

Dans l’antiquité, de l’Egypte des pyramides aux très anciennes dynasties chinoises en passant par les Romains ou les pays du bassin méditerranéen, la médecine par les ventouses fut largement pratiquée. En France, jusqu’à la seconde guerre mondiale, la thérapeutique par les ventouses était également couramment utilisée. Faisant partie intégrante de la médecine traditionnelle chinoise, la thérapie par les ventouses connaît un regain de nos jours. Cette pratique, communément appelée cupping thérapie à la façon anglo-saxonne, réactualisée pour nos soins contemporains, permet de proposer une alternative originale mais surtout efficace et indolore aux patients. La science médicale est en mesure, aujourd'hui, d'expliquer et de prouver l'efficacité de cette technique. Loin d'être une "technique de grand-mère", les ventouses possèdent les propriétés médicales suivantes :

 

. ANTALGIQUE : les ventouses favorisent la libération d’enképhalines, un neurotransmetteur qui diminue la propagation de la douleur jusqu'au cerveau.

. ANTI-INFLAMMATOIRE : par le principe du "décollement des tissus cutanés", les ventouses encouragent la venue sur site d'aspiration des cellules anti-inflammatoire naturelles.

. CIRCULATOIRE et DECONGESTIVE : ces propriétés sont la résultante d'une vasodilatation en surface et d'une vasoconstriction en profondeur provoquée par les ventouses.

. RESPIRATOIRE : sur le plan pulmonaire et bronchiques, les ventouses améliorent la circulation de l'oxygène au niveau des alvéoles et décollent les sécrétions des bronches.

. DECONTRACTANTE : améliorant la circulation au niveau des muscles, l'aspiration des ventouses lève les spasmes musculaires ou/et tissulaires.

. DOPANTE !!! L'afflux de sang par les ventouses sur une zone non malade a le même effet  qu'une "auto transfusion" pour le groupe musculaire ou les articulations concernées.

. ENERGISANTE : placées sur des points précis des méridiens en médecine chinoise, les ventouses améliorent, dynamisent la circulation du QI  (prononcé Tchi, en médecine chinoise le Qi

                                                                                                                                                   est l'energie necessaire au corps pour son bon fonctionnement physique et psychique).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Michael Phelps,  JO de Rio 2016,  ( palmares de 23 médailles d'or Olympiques), portant les marques de ventouses au niveau de ses deltoïdes

 

Dans le but de pouvoir dispenser cette technique de la façon la plus efficace et précise, j’ai intégré une formation post-grade, auprès de professionnels rigoureux et expérimentés dans ce domaine (M. Daniel Henry) et dans laquelle j’ai obtenu un certificat d’aptitude.

 

Cette médecine peut être pratiquée aussi bien sur les jeunes enfants que sur les séniors et ce, de façon indolore et efficace.

Les différentes techniques de pose des ventouses (ventouses à froid ou à chaud), demandent une connaissance et une pratique rigoureuse. 

Les champs d’applications de la médecine des ventouses sont multiples :       

  • En rhumatologie (gonarthrose, coxarthrose, lombalgie, arthralgie diverses…)
  • Migraines, céphalées, névralgies,
  • Pathologie sportive (entorses de cheville, tendinites, claquages, …)
  • En pneumologie (asthme, emphysème, bronchites, toux, problème ORL, …)
  • Au niveau du psychisme (dépression, décalages horaires et saisonniers, fatigue…)                                                                       
  • En viscéral (constipations, douleur, …)

 

Pendant une séance d’ostéopathie, je peux être amené à faire usage de ventouses comme outils thérapeutique de soins. Néanmoins, la technique de pose des ventouses pourra faire l’objet d’une séance complète si elle est demandée lors de la prise de rendez-vous de consultation.

 ventouse

Haut de page